‘J’ai développé des oignons suite à des mauvaises chaussures…’ C’est là ou vous avez peut-être tort. Plusieurs patients se présentent en clinique avec un oignon, cette bosse qui se trouve à l’aspect interne du pied, vis-à-vis le gros orteil. La plupart d’entre eux nous demandent si leurs chaussures ont pu causées cela. La réponse peut être assez complexe et ne fait pas l’unanimité. Ce que l’on sait, c’est qu’il existe des facteurs dits intrinsèques et extrinsèques qui sont responsables de l’apparition d’un oignon. Donc certains facteurs reliés à notre anatomie/notre pied (intrinsèque) et d’autres provenant de l’extérieur (tel que la chaussure). Parmi les facteurs intrinsèques, il est bien connu qu’une grande partie du problème est lié à la génétique. Donc si votre grand-mère avait des oignons, vous avez plus de chances d’en développer. On sait aussi que les femmes sont plus touchées que les hommes. Certains autres facteurs tels que l’hyperlaxité ligamentaire, le type de pied, l’âge et certaines maladies neuromusculaires peuvent en être responsables. Les facteurs extrinsèques, quant à eux, sont toujours débattus à ce jour. Certains podiatres croient que des chaussures étroites et pointues à elles seules peuvent être la cause d’un oignon, alors que d’autres podiatres croient qu’un facteur intrinsèque doit d’abord être présent. Ceci étant dit, si vous avez une génétique qui vous prédispose au développement d’un oignon, le fait de porter de petites chaussures étroites, à talons hauts n’est certainement pas une bonne idée. L’oignon en développement pourrait ainsi s’aggraver. « Mais j’ai une petite sortie en fin de semaine… » Il est certain que nous ne recommandons pas aux patientes le port de talons hauts sur une base régulière. Toutefois, il y a des façons de minimiser les risques à long terme et éviter de causer des dommages aux pieds en suivant les quelques conseils ci-dessous :
  • Les réserver pour les occasions spéciales
  • Limiter la hauteur du talon
  • Un talon plus large est préférable à un talon aiguille car il procure plus de stabilité
  • Les souliers ‘plateforme’ permettent de diminuer la pression à l’avant-pied en ayant une semelle plus épaisse versus les souliers très flexibles au niveau de la plante du pied.